Projet éducatif et plan de réussite

Télécharger la version complète du projet éducatif et du plan de réussite ainsi que la convention de gestion de réussite éducative

Introduction

Lorsque vient le temps de redéfinir les orientations d’une école, il est primordial d’analyser les besoins et attentes exprimés par la communauté éducative à laquelle elle appartient afin de cibler des enjeux signifiants. Ainsi, comme les parents ont un rôle déterminant dans la réussite scolaire de leur enfant, en mai 2013, près de 900 parents de notre établissement ont été sollicités par courriel afin de participer à un sondage électronique sur des aspects touchant la communication avec l’école, la collaboration école-famille et la satisfaction à l’égard de leur établissement scolaire. Plus du quart de ces parents (26% = 235/900) ont répondu au sondage via un formulaire GoogleDOCS. Voici donc certains constats émergeant de cette vaste consultation.

  • Les parents reconnaissent à 89% l’école secondaire La Camaradière comme étant une bonne école;
  • 88% des parents mentionnent également que leur enfant se trouve en sécurité à notre école;
  • 92% des parents disent bien connaître les règles de conduite de l’école;
  • 82% des parents affirment être au courant des modalités d’application liées à ces règles;
  • 85% des parents précisent avoir confiance aux interventions réalisées par le personnel pour encadrer efficacement leur enfant;
  • 71% des parents jugent recevoir suffisamment de soutien de l’école pour accompagner leur enfant;
  • 81% des parents évaluent que leur enfant est assidu dans la réalisation de ses travaux;
  • 83% des parents considèrent que les services offerts à leur enfant répondent à ses besoins;
  • 86% des répondants mentionnent avoir utilisé le Portail-parents et 88% affirment être satisfaits de ce service;
  • 50% des parents trouvent le guide de l’élève utile pour suivre le progrès de leur enfant et le consultent régulièrement;
  • 44% des parents nous précisent bien connaître le système de valorisation mis en place à l’école.

Ces statistiques témoignent que les énergies déployées durant les dernières années pour offrir des services adaptés aux besoins de nos élèves en fonction des nouvelles réalités qui se présentent ont eu des retombées positives. Notre nouveau projet éducatif s’inscrit donc dans un exercice de continuité.

Par ailleurs, de nouveaux défis émergent et c’est sur ces aspects que l’équipe-école, par le biais d’un suivi rigoureux du plan de réussite, mobilisera ses efforts afin de trouver des solutions gagnantes. Par exemple, il semble incontournable pour nous de poursuivre l’implantation et la promotion du service du Portail-parents afin de permettre aux parents d’assurer un meilleur suivi du cheminement scolaire de leur enfant.

Bref, l’objectif de la présente démarche est de guider nos actions en priorisant des chantiers de travail qui visent l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de moyens concrets favorisant la réussite éducative de tous nos élèves.

 

Projet éducatif élaboré sur une base quinquennale et un plan de réussite révisé annuellement

Le projet éducatif et le plan de réussite résultent d’une démarche de concertation qui implique l’ensemble des partenaires de l’école. Ils sont des outils précieux pour que tous les acteurs de notre milieu agissent en cohérence et en cohésion auprès des élèves. Le projet éducatif a été élaboré pour une période de cinq ans (2013-2018). Il a été adopté par le conseil d’établissement lors de sa séance du 18 juin 2013. Quant au plan de réussite, il sera révisé annuellement. Malgré ces échéances, tout ce qui fait partie du projet éducatif revêt un caractère évolutif afin de tenir compte des changements qui surviendront inévitablement au fil des ans. Il est prévu d’évaluer annuellement notre plan de réussite, et ce :

  • En vérifiant si les moyens retenus ont été mis en œuvre;
  • En examinant si les objectifs ont été atteints;
  • En apportant les correctifs nécessaires à la suite des évaluations effectuées, tant dans la mise en œuvre que dans les moyens visant l’atteinte des objectifs.

 

Au-delà du projet éducatif et du plan de réussite

Le projet éducatif et le plan de réussite contiennent les orientations et les objectifs pour lesquels l’équipe-école, les élèves et les parents ont choisi de se mobiliser collectivement, en priorité, peu importe le rôle ou les fonctions que chacun occupe.

Bien sûr, autres que celles officiellement incluses dans notre plan de réussite, notre milieu met traditionnellement en place plusieurs actions qui ont un impact direct sur la réussite des élèves. Bien que ces moyens ne fassent pas l’objet d’un item officiel de notre plan de réussite ni de mesures serrées d’évaluation en lien avec des objectifs précis, ils sont réalisés selon nos grandes orientations et nos valeurs éducatives.

Citons à titre d’exemple : la récupération, le tutorat personnalisé, l’accompagnement des enseignants-ressources, le travail du protecteur de l’élève, le système de motivation, etc.

Dans cet esprit, notre milieu a convenu de retenir à son plan de réussite un nombre restreint de mesures et de privilégier la mise en œuvre d’interventions ciblées dont l’effet sur la réussite des élèves aura immanquablement une trace tangible.  De plus, il nous apparaît primordial que les moyens retenus soient portés par une diversité d’intervenants afin de rendre réaliste leur actualisation.

Enfin, pour plusieurs éléments contenus dans notre projet éducatif, actualisé par notre plan de réussite, le lien avec les axes d’intervention et les objectifs de la planification stratégique de la Commission scolaire est explicite et vise le même but ultime, soit la réussite de nos élèves.

 

Élaboration du projet éducatif : un travail de concertation

Le choix des orientations, des objectifs et des actions concrètes à mettre en œuvre est le résultat d’un travail de concertation réalisé par le comité du projet éducatif et du plan de réussite de l’école. Toute l’équipe-école, les élèves, les parents de même que le conseil d’établissement ont été parties prenantes de la démarche.

Le comité école a amorcé son travail d’analyse à partir du projet éducatif qui prévalait dans notre milieu depuis 2008-2009. Rappelons-nous qu’au printemps 2012, tous les membres du personnel et les élèves ont été sollicités pour répondre à un questionnaire afin d’identifier les forces et les défis relatifs à l’environnement socio-éducatif de notre école. Cette opération nous a servi à mettre en place notre stratégie locale d’intervention, une nouvelle exigence provenant de la convention de partenariat de la commission scolaire, et à préparer les travaux en vue de la révision de notre projet éducatif.

Les modifications apportées à Loi sur l’instruction publique (L.I.P.) en 2010-2011 avec l’implantation des conventions de partenariat pour les commissions scolaires et des conventions de gestion et de réussite éducative pour les école sont venues quelque peu modifier nos pratiques. En plus, comme le stipule la L.I.P., le projet éducatif doit tenir compte du plan stratégique de la commission scolaire et c’est pour cette raison que notre projet éducatif a été reconduit pour une dernière année en 2012-2013 afin de permettre à la commission scolaire de terminer son processus de révision de leur plan stratégique. Le travail du comité a pu prendre son élan à l’automne 2012 en préparant une journée de consultation avec tout le personnel sur certains enjeux comme la pérennité de nos programmes et de nos services, la réussite scolaire et la qualité du français des élèves, la persévérance scolaire, la qualité de notre environnement (sain et sécuritaire) et la modernisation de nos actions.

Pour sonder les élèves, le comité du projet éducatif a élaboré un questionnaire pour recueillir leurs idées et leurs commentaires en vue de la révision de notre projet éducatif. Pour ce qui est des parents, le comité a modernisé son approche par l’élaboration d’un sondage via le service Google Drive. Cette approche s’est avérée très efficiente et concluante.

Tout le travail d’analyse et de réflexion mené autour de la réussite des élèves cette année et depuis quelques années à l’école secondaire La Camaradière nous conduit à regrouper tous les enjeux sous deux grandes orientations : Œ Améliorer la réussite scolaire chez nos élèves et  Offrir un environnement sain et sécuritaire. Nous soulignons que ces orientations s’inscrivent dans la lignée de la triple mission de l’école (instruire, socialiser, qualifier) légalement dévolue aux établissements scolaires du Québec, en plus de permettre d’étendre nos actions sur les facteurs clés de la réussite scolaire.

 

Le Portrait de l’école

Le milieu socio-économique

L’école secondaire La Camaradière accueille les élèves qui proviennent de l’arrondissement Des Rivières, mieux connu sous le nom du quartier Duberger-Les Saules. Certains élèves proviennent également de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Les écoles primaires de notre territoire sont : De la Mosaïque, Du Buisson, Les Grands Saules (Des Écrivains et Sainte-Monique), Jean XXIII et Les Prés-Verts.

Notre école se situe au 3e échelon de l’indice de défavorisation (IMSE) émis par le MEL (sur cette échelle, le niveau de défavorisation le plus élevé atteint 10). La plupart de nos élèves proviennent donc de milieux à revenus moyens.

 

Les caractéristiques de l’école

Le personnel de l’école

Le personnel de l’école compte :

  • une équipe de direction composée d’une direction principale et de trois directions adjointes et d’une gestionnaire administrative;
  • 62 enseignants à temps plein et approximativement une quinzaine d’enseignants à temps partiel;
  • 6 professionnels (2 conseillers d’orientation, 1 psychologue, 1 orthophoniste, 1 animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, une infirmière);
  • une trentaine de membres du personnel de soutien (personnel de secrétariat, techniciens en éducation spécialisée, technicien en informatique, techniciens en travail social, technicien en laboratoire, technicienne en loisirs, responsable de l’entretien ménager, ouvrier).

L’organisation scolaire

Secteur régulier

Notre établissement dessert des services éducatifs destinés à une clientèle d’élèves de la 1re à la 5e secondaire. Certains cheminent en suivant le programme général et d’autres choisissent de s’investir dans l’un des domaines d’enrichissement offerts.

Nos programmes particuliers (musique symphonique, anglais, natation, arts et TIC, hockey) sont ouverts à tous les élèves répondant aux critères d’admission (réussite d’un test d’aptitudes, bon dossier scolaire en 5e année et recommandation favorable du titulaire de 6e année). Environ les deux tiers de la clientèle (63%) inscrite en concentration proviennent du territoire de la Camaradière, le tiers restant est composé en majorité d’élèves fréquentant une école primaire de la commission scolaire de la Capitale hors de notre bassin (31%).

La formation de nos groupes repose sur une philosophie éducative qui vise la chance pour tous, l’équité, la pluralité, la motivation scolaire et le dépassement de soi. Nous visons ainsi la réussite du plus grand nombre d’élèves en offrant des programmes particuliers qui peuvent répondre pour certains à un champ d’intérêt marqué, une passion, une force, un talent. Notre organisation scolaire mise donc sur des conditions favorables à la création d’un fort sentiment d’appartenance, car ce facteur agit comme un puissant levier pour encourager un effort soutenu et continu de la part des élèves.

Pour rendre possible cet enrichissement pédagogique dans le cursus scolaire, un climat de classe favorable à l’apprentissage est essentiel puisque certaines matières sont vues en condensé selon l’aménagement prévu à l’horaire. Ainsi, pour être maintenus dans un programme, les élèves doivent respecter un ensemble de conditions figurant dans un contrat d’engagement. Cette structure d’encadrement permet de préciser nos attentes de façon claire et explicite lorsque certains y dérogent. Nous privilégions ainsi une intervention éducative afin d’outiller les élèves à trouver des solutions adaptées à leurs défis respectifs.

Secteur de l’adaptation scolaire

Nous accueillons également des jeunes scolarisés dans des classes adaptées à des besoins spécifiques. Comme ce secteur est un point de service pour tous les élèves de la commission scolaire qui sont en âge d’être au secondaire, mais se situant, sur le plan des apprentissages, au 1er cycle du primaire, les élèves qui le fréquentent proviennent d’un peu partout sur le territoire de la commission scolaire.

 

Notre mission

INSTRUIRE, avec une volonté réaffirmée

L’école a une fonction irremplaçable en ce qui a trait à la transmission de la connaissance. Réaffirmer cette mission, c’est donner de l’importance au développement des activités intellectuelles et à la maîtrise des savoirs. Dans le contexte actuel de la société du savoir, la formation de l’esprit doit être une priorité pour chaque établissement.

SOCIALISER, pour apprendre à mieux vivre ensemble

Dans une société pluraliste comme la nôtre, l’école doit être un agent de cohésion : elle doit favoriser le sentiment d’appartenance à la collectivité, mais aussi l’apprentissage du «vivre ensemble». Dans l’accomplissement de cette fonction, l’école doit être attentive aux préoccupations des jeunes quant au sens de la vie; elle doit promouvoir les valeurs qui fondent la démocratie et préparer les jeunes à exercer une citoyenneté responsable; elle doit aussi prévenir en son sein les risques d’exclusion qui compromettent l’avenir de trop de jeunes.

QUALIFIER, selon des voies diverses

L’école a le devoir de rendre tous les élèves aptes à entreprendre et à réussir un parcours scolaire ou à s’intégrer à la société par la maîtrise de compétences professionnelles. Pour qu’elle remplisse cette mission, l’État doit définir le curriculum national de base, et les établissements doivent offrir des cheminements scolaires différenciés selon les intérêts et aptitudes de chaque élève, particulièrement au-delà de l’éducation de base. Il est temps d’accorder une attention plus soutenue à l’orientation des élèves et de réhabiliter la formation professionnelle comme voie normale de scolarisation.

 

Notre vision

L’école secondaire La Camaradière est une communauté d’apprentissage stimulante qui vise à former des citoyens actifs et responsables prêts à affronter les enjeux de la modernité.

Pour accompagner nos élèves dans la découverte et la réalisation de leur plein potentiel, nous misons sur :

  • des relations interpersonnelles authentiques et respectueuses pour s’épanouir dans un climat de sécurité;
  • des occasions de faire des choix afin de se responsabiliser et de mieux se connaître;
  • l’apprentissage de stratégies pour devenir un apprenant capable de mettre à jour ses connaissances de façon autonome;
  • une diversité de programmes et de services pour respecter les intérêts et les rythmes d’apprentissage de chacun;
  • une culture du dépassement de soi et de l’équilibre par une offre d’activités culturelles et sportives variée;
  • le maintien d’un haut niveau d’expertise en actualisant nos pratiques pédagogiques;
  • la contribution de tous les acteurs pour élaborer des stratégies d’action concertées.

Nous croyons que tout élève peut réussir si nous lui offrons un environnement éducatif de qualité. Nous déployons ainsi toutes nos énergies pour que notre école soit un milieu de vie et d’apprentissage stimulant et motivant.

 

Nos valeurs

Pour s’assurer que notre plan de réussite répond bien aux enjeux actuels au regard de la formation des adolescents qui nous sont confiés, nous avons consulté leurs parents afin de prendre le pouls de ce qui leur semble être prioritaire à développer comme valeurs fondamentales. Les quatre qui ont été majoritairement nommées sont les suivantes :

 Effort, persévérance, respect et responsabilisation

 L’équipe-école adhère à celles-ci, car elles donnent du sens à leurs actions quotidiennes. Notre projet éducatif vise donc à développer le sentiment de fierté de nos élèves par la promotion d’une culture :

  • de l’effort : en s’investissant dans leurs études et leurs autres engagements (équipes sportives, comités, etc.);
  • de la persévérance : en tirant des apprentissages de leurs erreurs, en relevant des défis et en développant une bonne estime de soi;
  • du respect : en agissant dans le souci du maintien d’un climat harmonieux, sécuritaire et attrayant;
  • de la responsabilisation : en réfléchissant au pouvoir et à l’impact de leurs actions.

Le projet éducatif

Instruire et qualifier  
Orientation 1 : Améliorer la réussite scolaire chez nos élèves Indicateurs
OBJECTIF A Viser l’acquisition des compétences dans les matières obligatoires à la sanction. % d’élèves ayant 60% ou plus au bilan des matières à sanction
OBJECTIF B Améliorer la maîtrise de la langue française. % d’élèves ayant 60% ou plus au bilan en français
OBJECTIF C Diminuer le taux de décrochage des élèves à la fin du 1er cycle du secondaire, en 3e secondaire et en 5e secondaire. Nbre d’élèves ayant quitté sans DES
OBJECTIF D Augmenter le taux de diplomation à la fin de la 5e secondaire. % d’élèves sortis avec diplôme en 5e sec.
OBJECTIF E Améliorer la réussite et la persévérance chez certains groupes d’élèves. % d’élèves diplômés en FMS et FPT
Tableau de bord CAP

 

Socialiser
Orientation 2 : Offrir un environnement sain et sécuritaire Indicateurs
OBJECTIF A Favoriser des relations harmonieuses. Perception des élèves de la qualité du climat relationnel (QES)Perception des élèves et du personnel de la fréquence des insultes entre les élèves (QES)
OBJECTIF B Augmenter le sentiment de sécurité chez nos élèves. Perception des élèves et des parents au regard d’un environnement sain et sécuritaire (QES, sondage parents)Plan de lutte contre l’intimidation et la violence
OBJECTIF C Augmenter le sentiment d’appartenance des élèves à leur école. Perception des élèves sur le climat d’appartenance(QES)