Pédagogiques

Description des services d'accompagnement offerts par le personnel enseignant

Le titulariat au 1er cycle

Chaque élève du programme de formation générale inscrit au 1er cycle secondaire est assigné à un groupe fixe pour la plupart des matières. Un enseignant agit comme titulaire de groupe.

Le titulariat privilégie un meilleur suivi de l’élève, non seulement dans ses matières scolaires mais aussi dans l’ensemble de son vécu à l’école. Le titulaire est clairement identifié auprès des élèves comme la personne référence du groupe classe. Il est le premier répondant auprès des parents, des autres enseignants et des membres des services complémentaires (orthopédagogue, psychologue, travailleur social, technicien en éducation spécialisée). Il assure un accompagnement collectif et individuel des élèves de son groupe. Il supporte et aide les élèves dans leur démarche scolaire.

De plus, les élèves qui requièrent un suivi particulier, soit au plan pédagogique, soit au plan personnel ou comportemental, pourront compter sur le titulaire qui, en partenariat avec les membres des services complémentaires et la direction adjointe, s’occupe de les suivre d’une façon plus individuelle. Le titulaire devient ainsi la personne ressource de l’élève à l’école, favorisant par le fait même son intégration au secondaire, son bien-être et sa réussite.

Les enseignants ressources en 1re secondaire

Certains enseignants sont libérés d’une partie de leurs tâches afin qu’ils puissent être des enseignants ressources. Ces derniers ont comme travail l’accompagnement de l’élève au plan académique ou comportemental.

L’enseignant ressource assure une présence et un accompagnement en classe sur les périodes régulières de classe. L’enseignant ressource travaille en coenseignement avec les enseignants des divers disciplines. Il peut ainsi intervenir rapidement auprès des élèves qui éprouvent des difficultés dans certaines matières, particulièrement en français et en mathématique. Certains élèves peuvent également bénéficier d’un suivi plus individualisé  pour les aider dans la gestion des comportements et attitudes, telles la gestion de soi ou la gestion du temps, afin qu’ils puissent placer toutes les chances de réussir de leur côté.  Voici un bref résumé des tâches accomplies par l’enseignant ressource:

  • produit les bilans des devoirs non faits en 1er cycle;
  • assure le suivi des bilans des devoirs non faits en 1re secondaire;
  • participe au service d’aide aux devoirs à l’heure du midi;
  • en collaboration avec la direction adjointe, coordonne le service d’aide au devoir du midi;
  • accompagne les enseignants en classe régulière;
  • aide individuellement les élèves en difficulté sur le plan organisationnel et scolaire;
  • participe aux rencontres de concertation.

Le service d’orthopédagogie – Soutien à l’Organisation Scolaire (SOS)

La forme d’accompagnement privilégiée est l’intervention directe le plus près possible de l’élève en train d’apprendre en classe. L’aide est apportée par un enseignant formé en adaptation scolaire. L’enseignant SOS intervient principalement en coenseignement selon une formule souple répondant aux besoins contextuels des diverses matières ciblées de septembre à juin.

Ce service cible les groupes formés d’élèves du 1er cycle et de la 3e secondaire jugés les plus à risque d’échec ou de décrochage scolaire. L’intervention est planifiée de manière à favoriser un climat de classe propice à l’apprentissage en apportant du soutien aux apprentissages et à la mobilisation active des élèves dans diverses matières. Ce moyen, qui se veut flexible, s’actualise donc en fonction des besoins prioritaires qui se manifestent en cours d’année, dans un esprit de prévention mais aussi de remédiation. La nature des interventions est donc amenée à être très variée (participation à des rencontres de plan d’intervention, de concertation ou d’accueil, suivis individualisés, etc.).  La collaboration et la complémentarité des rôles sont donc au cœur de l’esprit de ce service.

Visées du service

Ce service de soutien vise à permettre aux élèves ciblés de vivre des réussites scolaires en travaillant sur les éléments suivants :

  • augmentation des interventions préventives et diminution des interventions disciplinaires;
  • augmentation des taux de réussite dans les matières de base;
  • augmentation du temps consacré à l’enseignement dans les classes;
  • réduction du nombre de sorties de classe;
  • augmentation de l’investissement des élèves dans les tâches de nature scolaire;
  • augmentation du sentiment d’efficacité personnelle des élèves et de l’équipe enseignante;
  • augmentation du sentiment d’efficacité collective des élèves et de l’équipe enseignante.

Finalité

La qualification du plus grand nombre d’élèves est le résultat attendu par cette mesure. Ainsi, pour ceux n’arrivant pas à obtenir une réussite de leur année scolaire, une reprise peut être envisagée ou d’autres avenues explorées. Le rôle de l’enseignant SOS est donc de contribuer à mieux guider nos élèves dans leur cheminement de formation en les poussant à s’inscrire dans une trajectoire où ils peuvent développer leur plein potentiel, d’où S.O.S. pour « soutien à l’orientation scolaire ».

La récupération pédagogique

Une grande majorité des enseignants offre de la récupération pédagogique dans leur discipline. Ces moments permettent aux élèves d’obtenir un support individuel de l’enseignant afin d’améliorer ses compétences et sa compréhension de la matière. Les périodes de récupération se font à l’heure du dîner et en fin de journée selon un horaire établi dès le début de l’année scolaire. Voici les disciplines ou le service de récupération est offert pour chaque niveau:

  • français;
  • mathématique;
  • anglais;
  • sciences;
  • univers social (histoire et géographie);
  • arts plastiques.

Vous pouvez télécharger l’horaire des récupérations ici.

Le service d’aide aux devoirs

Le service d’aide aux devoirs vise à augmenter la persévérance et la réussite scolaires en offrant aux élèves, qui le souhaitent, une aide dans la réalisation de leurs devoirs favorisant ainsi le développement de stratégies d’étude dans l’ensemble de leurs matières.

Le service d’aide aux devoirs est offert aux élèves du 1er cycle, les mardis et les jeudis de 12 h 15 à 12 h 45 au local 2200. Chaque séance d’aide aux devoirs est supervisée par deux enseignants.

Vous pouvez télécharger l’horaire de l’aide aux devoirs ici.

Le service de Relation d’Aide Personnalisée (RAP)

Le tuteur RAP est avant tout un guide qui doit accompagner certains élèves de 3e, de 4e et de 5e secondaires dans leur cheminement scolaire et ce, par des rencontres individuelles visant à établir des liens significatifs. Le tuteur RAP motive et stimule par des renforcements, informe, accompagne et écoute l’élève ciblé. Il traite globalement l’information, en tenant compte de l’ensemble de sa situation. Il établit un contact privilégié avec son pupille pour l’aider dans son cheminement. Il utilise différents moyens d’intervention pour valider ses besoins et cibler le meilleur service pour lui. Il communique avec ses parents et fait un suivi auprès de la direction adjointe et des intervenants sur les mesures mises en place pour l’aider.

Le Centre d’Aide Pédagogique (CAP)

L’historique

Les difficultés d’apprentissage sont rapportées comme le plus puissant prédicteur du décrochage scolaire or, lorsque nos élèves sont en redoublement de la 3e secondaire ou qu’ils ont difficilement atteint le 2e cycle du secondaire, peu de mesures ciblées viennent pallier à leurs difficultés d’apprentissage.  La situation est semblable pour les élèves qui atteignent la 4e et 5e secondaire avec des « pattes » qui se répètent d’année en année.  Le rendement scolaire, le retard des apprentissages et la répétition des acquis viennent trop souvent à bout de l’engagement et de la motivation.

Au printemps 2011, les enseignants de la 3e secondaire sont préoccupés par le dérochage d’une dizaine d’élèves de la 3e secondaire avec l’intention de poursuivre leur scolarité vers l’éducation des adultes en 2011-2012.  Une mesure temporaire est alors mise en place pour qualifier 7 de ces jeunes en français, mathématique et anglais pour les maintenir en action dans leur projet scolaire et des rencontres sont faites avec des conseillers en orientation.  Pendant l’année scolaire 2010-2011, le comité sur le projet éducatif et le plan de réussite se questionne sur l’offre de soutien pédagogique offert sur du temps de classe.  Les mesures telles la récupération et les études dirigées sont à l’heure du midi ou après l’école et une forte proportion de la clientèle en difficulté d’apprentissage ne fréquentent pas ces services.

Pendant l’année scolaire 2011-2012, une mesure de collaboration du travail des enseignants ressources, des intervenants en tutorat et des périodes de récupération autour du jeune est mise en place,  le Centre d’aide pédagogique voit le jour.  Le service est mis en place pour soutenir et accompagner les élèves en mathématique et en français.

Le service

Le Centre d’aide pédagogique (CAP) permet à des enseignants de la mathématique et du français d’intervenir, sur le plan des apprentissages, auprès des élèves à risque de la 3e, 4e et 5e secondaire.  Il s’agit d’un local où les élèves ciblés peuvent recevoir du soutien pédagogique à l’intérieur de leur horaire avec des objectifs d’apprentissage personnalisés, une souplesse dans son horaire et des outils appropriés.  C’est un service adapté qui vise la réussite scolaire de l’élève afin de diminuer les risques de démotivation et d’échec qui mènent à la suspension et à l’expulsion.

Le temps passé au local doit être utilisé par l’élève pour :

  • se fixer des objectifs d’apprentissages et poser des gestes lui permettant de les atteindre;
  • compléter le travail amorcé en classe, les devoirs et les leçons;
  • prévoir des moments de pratique autonome et de révision à l’aide d’outils pédagogiques mis à sa disposition;
  • combler les retards pédagogiques du jeune;
  • conserver les acquis et la motivation scolaire.

Le protecteur de l’élève

Le protecteur de l’élève est un enseignant élu par le parlement étudiant tous les deux ans. Il a comme mandat d’accompagner les élèves qui éprouvent de la difficulté à faire respecter leurs droits à l’école. Le protecteur de l’élève base ses interventions sur la Charte des droits et responsabilités des élèves et les règles de conduite de l’école secondaire La Camaradière. Dans certaines situations, la direction pourrait devoir mettre en place le protocole pour contrer l’intimidation et la violence pour faire cesser des gestes et comportements intimidants et violents.

  • Rencontre individuelle confidentielle afin de bien cerner le problème
  • Accompagnement et suivi avec l’élève dans la recherche de solutions
  • Rencontre des personnes concernées par la situation pour faire cesser certains comportements inadéquats
  • Référence aux intervenants concernés selon la gravité de la situation